75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°1 : Réagissez en configurant votre AdBlock pour ne pas nous faire disparaître comme les dinosaures de Jurassic Park ;)
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Michael Gambon - Acteur, Doubleur (voix)

Michael Gambon
 
  • Date de naissance : le 19/10/1940
  • Lieu de naissance : Dublin, Irlande
  • Age : 78 ans
  • Sexe : Homme
  • Implication : 12 rôles dans l'imaginaire

Michael Gambon est connu pour...

Acheter des produits autour de Michael Gambon

Les rôles de Michael Gambon dans la science-fiction et l'imaginaire

Biographie de Michael Gambon

Michael Gambon débute sa carrière au milieu des années 60 au sein du Théâtre National britannique, sous la direction artistique d'un Laurence Olivier aux côtés duquel il fait également ses débuts sur grand écran dans Othello, en 1965. Durant les quinze années qui suivent, Gambon se consacre surtout au théâtre et s'impose comme l'un des hommes de scène les plus réputés d'outre-manche.

Sur grand écran, Michael Gambon, acteur au physique rustre et imposant, commence à faire parler de lui en 1989 avec le long-métrage Le Cuisinier, le voleur, sa femme et son amant, réalisé par Peter Greenaway, puis avec des petits rôles dans Les Indomptés (1991), Toys (1992) ou Les Leçons de la vie (1994). En 1996, sa carrière cinématographique passe au niveau supérieur avec Mary Reilly, dans lequel il incarne le père de l'héroïne.

Michael Gambon s'illustre ensuite au générique des Révélations de Michael Mann puis, fidèle à sa passion des films à costumes, se met au service de Tim Burton pour Sleepy Hollow et Robert Altman pour Gosford Park. Après s'être amusé en Premier Ministre dans la comédie Ali G, il rejoint la distribution de deux grosses productions américaines : le western Open range de Kevin Costner et Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban d'Alfonso Cuaron, dans lequel il remplace le regretté Richard Harris. L'année suivante il reprend le rôle d'Albus Dumbledore dans Harry Potter et la Coupe de Feu, quatrième volet de la saga magique signé Mike Newell.

Filmographie sélective de Michael Gambon

Brideshead Revisited, de Julian Jarrold
The Good Night, de Jake Paltrow
Amazing Grace, de Michael Apted
Harry Potter et le Prince de sang mêlé (2008), de David Yates
Harry Potter et l'Ordre du Phénix (2007), de David Yates
Raisons d'Etat (2007), de Robert De Niro
666 la malédiction (2006), de John Moore
Adorable Julia (2005), de Istvan Szabo
Harry Potter et la coupe de feu (2005), de Mike Newell
Layer cake (2005), de Matthew Vaughn
Capitaine Sky et le monde de demain (2005), de Kerry Conran
La Vie aquatique (2005), de Wes Anderson
Stories of lost souls (2005), de Deborra-Lee Furness
Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban (2004), de Alfonso Cuaron
Open Range (2004), de Kevin Costner
The Actors (2003), de Conor McPherson
Sylvia (2003), de Christine Jeffs
Ali G (2002), de Mark Mylod
Gosford Park (2002), de Robert Altman
Path to war (2002), de John Frankenheimer
Rouge à lèvres et arme à feu (2001), de Mel Smith
Charlotte Gray (2001), de Gillian Armstrong
Christmas Carol: The Movie (2001), de Jimmy T. Murakami
The Last September (2000), de Deborah Warner
Révélations (2000), de Michael Mann
Sleepy Hollow, la légende du cavalier sans tête (2000), de Tim Burton
Guns 1748 (1999), de Jake Scott
Les Ailes de la colombe (1998), de Iain Softley
Dancing at Lughnasa (1998), de Pat O'Connor
Mary Reilly (1996), de Stephen Frears
Un Homme sans importance (1995), de Suri Krishnamma
Bullet to Beijing (1995), de Georges Mihalka
Midnight in St Petersburg (1995), de Douglas Jackson
Nothing Personal (1995), de Thaddeus O'Sullivan
Two Deaths (1995), de Nicolas Roeg
Les Leçons de la vie (1994), de Mike Figgis
Trou de mémoire (1994), de Mick Jackson
Toys (1993), de Barry Levinson
Les Indomptés (1991), de Michael Karbelnikoff
Le Cuisinier, le voleur, sa femme et son amant (1989), de Peter Greenaway
Une Saison blanche et seche (1989), de Euzhan Palcy
Paris by night (1988), de David Hare
Turtle diary (1985), de John Irvin
Forbidden Passion : Oscar Wilde (TV) (1976), de Henry Hebert
The Beast must die (1974), de Paul Annett
Nothing but the night (1972), de Peter Sasdy
Othello (1965), de Stuart Burge